Vous êtes ici : Accueil > CerTICa > Mon développement de compétences > Activité de transfert 2 

Activité de transfert 2

Contexte et objectifs de la séance

 

1ère séance d'un cycle d'initiation totale avec 7 stagiaires. Nous voyons les composants et périphériques de l'ordinateur. Au terme de la séance, les stagiaires doivent être capables de :

  • > donner l'utilité des composants et périphériques de l'ordinateur
  • en
  • complétant une feuille où il faut relier composants et utilité.

Je me suis également fixé comme objectif personnel de :

  • > faire d'avantage connaissance avec mes stagiaires que je ne le fais d'habitude. Je voulais savoir quelle était l'utilisation qu'ils faisaient de l'ordinateur et surtout ce qu'ils voulaient savoir faire avec. Quel était, en bref, leur but en suivant la formation.
  • En posant les questions ci-dessus, je tenais à insister sur la valeur et l'utilité de la formation.

Avant

D'habitude, pendant la 1ère séance, lorsque je faisais connaissance avec les stagiaires, je ne posais pas spécialement de questions personnelles et je me rends compte que je n'insistais pas plus que ça sur la valeur de la formation.

 

La séance commençait par ma présentation personnelle, l'endroit où ils sont pour suivre les cours (EPN), les informations pratiques... Ensuite, je faisais un tour de table demandant des informations permettant plus de faire connaissance que de connaître réellement les attentes des stagiaires.

 

Je passais ensuite un Powerpoint reprenant les différents composants de l'ordinateur, je donnais des informations surtout techniques sur ces composants et je répondais aux questions.

 

S'il restait du temps, j'allumais les ordinateurs, on passait en revue les éléments du bureau et on se déplaçait dans le menu démarrer pour ouvrir un programme.

Pendant

Pour cette innovation, j'ai utilisé le modèle de Viau et le TARGET.

Je parle du modèle de Viau dans mon activité de transfert 1.

Dans les EPN, l'accent est mis sur l'apprentissage, les progrès personnels... pas sur des résultats quantitatifs. Il est indispensable pour ce type de formation d'instaurer un climat de maîtrise et non un climat de compétition. Le TARGET permet ici d'instaurer ce climat et d'influencer la motivation des stagiaires en favorisant leur apprentissage.

Tâche : activité proposée aux stagiaires pour connaître ET pour comprendre, proposer des activités différentes.

 > je veux que les stagiaires, en plus de connaître simplement le nom des composants, sachent à quoi ils servent.

Autorité : contrôle et liberté donnés aux stagiaires.

 > je laisserai aux stagiaires le choix de leurs recherches lors de certaines activités Internet.

Reconnaissance : prêter attention aux stagiaires.

 > j'encourage toujours le fait de s'appeler par le prénom, de se tutoyer. D'habitude, j'écris sur le tableau "Monsieur Julien" juste avant de violemment barrer le Monsieur... J'essaie toujours d'être le plus encourageant avec les stagiaires et de reconnaître leurs progrès. Je ne vise pas de résultat quantitatif.

Groupement : apprendre avec les autres ou seul. Encourager les valeurs humaines.

 > je vais proposer les 2 lors de cette activité mais en favorisant le travail en groupe.

Evaluation : qu'est-ce que le stagiaire maîtrise bien ou moins bien ? Comment y remédier.

 > grâce au questionnaire, je vais pouvoir prévoir que dans certaines matières certains auront sans doute plus de difficulté, et donc m'adapter. 

Temps : gestion du temps consacré à la tâche.

 > j'ai la chance d'avoir une session d'initiation que je peux relativement facilement allonger ou raccourcir. Cela me permet de laisser le temps à l'apprentissage. 


Pour commencer la séance, je ne me suis plus donné la priorité. J'ai commencé le tour de table par les stagiaires en m'intéressant vraiment et en discutant avec eux (Reconnaissance).

 

Les questions que je leur ai posé : 

 

- que faites-vous avec l'ordinateur ?

- que voulez-vous savoir faire avec ?

- quels sont vos passe-temps ?

 

me permettront lors de prochaines séances de leur laisser d'avantage de contrôlabilité, par exemple lors des recherches sur Internet. Je pourrai les laisser libres de chercher ce qui les intéresse. J'éviterai de la sorte d'imposer des choix de recherche.

 

Ci-dessous, j'ai mis 3 questionnaires en exemple. Je vais également pouvoir les compléter au fil du temps avec des renseignements plus précis à propos de mes stagiaires et de leurs attentes. Je n'ai pas pu m'empêcher d'y mettre celui de mon "unique problème" de la séance, un homme de plus de 90 ans qui n'était vraissemblablement là que pour accompagner sa jeune compagne. L'informatique n'avait vraiment aucun intérêt pour lui et je ne l'ai plus revu à la séance suivante.

Concernant la théorie sur les composants et périphériques de l'ordinateur, j'étais d'habitude très transmissif. Les seules interactions étaient les questions-réponses avec les stagiaires.

 

Je cherchais un moyen de rendre cette séance plus intéractive et surtout de faire participer les stagiaires. Je voulais surtout qu'ils travaillent en groupe. J'ai donc complètement changé ma façon de faire en mettant en place une activité permettant le groupement des stagiaires.

 

J'ai imprimé :

 

 > une dizaine de photos des principaux composants et périphériques de l'ordinateur

 > des bandes de papier avec le nom du composant ou périphérique

 > des bandes de papier avec la description et l'utilité du composant ou périphérique

 

J'ai rassemblé les stagiaires autour d'une table sur laquelle j'avais disposé les images et les bandes avec le nom. Je leur ai demandé d'attribuer le nom correct aux bonnes images. J'ai tenu à leur laisser le temps nécessaire pour réaliser les différents exercices de cette session.

 

Vidéo de cette partie de l'exercice ci-dessous

Ensuite, j'ai diffusé un diaporama reprenant les éléments qu'ils venaient d'avoir sous les yeux. Nous les avons passés en revue un à un et je leur demandais à chaque fois ce qu'il était possible de faire avec l'élément en question, quelle était son utilité.

 

Ensuite, je leur ai demandé de se remettre autour de la table et je leur ai demandé d'attribuer la bonne description au bon élément.

Et enfin, dernière étape de cette innovation, j'ai distribué à chacun la feuille récapitulative ci-dessous de tous les éléments et ils devaient attribuer, seuls, la bonne description au bon élément. Ce questionnaire a fait office d'évaluation.

Après

Je considère cette activité comme réussie.

Lors de l’interview des stagiaires, j’ai obtenu les renseignements que je désirais, c'est-à-dire au moins un centre d’intérêt par personne.

 

Lors de cette même interview, je me suis d’avantage exprimé en terme d’utilité et de valeur de la formation en leur demandant ce qu’ils voulaient savoir faire avec un ordinateur. Quel était leur but en suivant cette formation, ce qu’ils espéraient en tirer.

 

Je n’ai relevé que 2 erreurs ou hésitations dans la 1ère partie de l'exercice (attribuer le nom à l'image).

 

Il n’y a eu aucune erreur dans la 2ème partie (attribuer l'utilité au nom et à l'image).

 

5 des 7 participants ont rempli le questionnaire final entièrement et n’ont pas fait d’erreur.

Je considère également cette activité comme réussie car les commentaires des stagiaires à la fin de la séance étaient très positifs.

Sur la pyramide de Bloom, les stagiaires ont atteint le 2ème niveau, la compréhension et c'était le but poursuivi.

A l'avenir, je serai très curieux de les faire travailler avec le programme découvert lors de la formation : Netquiz. Ce logiciel permet de créer des questionnaires intéractifs et de les mettre en ligne. Cela serait mis en pratique lors de la dernière partie de l’exercice en réalisant une version numérique du questionnaire papier. Ce serait un moyen de leur faire directement prendre en main la souris et de diversifier encore plus les activités de cette première séance. Je mettrais directement les stagiaires sur la bonne page avec le questionnaire car tout le monde n’aura pas le même niveau pour y parvenir. Le questionnaire sera simple d’utilisation et très intuitif donc je ne pense pas que les stagiaires auront du mal à l’utiliser. Je réaliserai de toute façon un corrigé papier à côté pour qu’ils aient une trace de l’exercice.